Historique

Panjas
Panjas
Panjas
Eauze
Eauze

La Coopérative Agricole et Vinicole du Bas-Armagnac de PANJAS fusionne en 1999 avec la Coopérative Armagnacaise Viticole d’Eauze pour constituer : LES VIGNERONS DU GERLAND

GERLAND vient de la contraction des noms des 2 départements français GERS (32) et LANDES (40).

Créées respectivement en 1946 et 1945 par une poignée de viticulteurs de l’Armagnac pour gérer la production de vins de distillation Armagnac, les 2 caves coopératives de base se développent en parallèle sur leur territoire respectif (Ouest de la zone Armagnac pour Panjas, Centre de la zone pour Eauze).  

Uniquement concentrées à produire des vins de distillation et à les distiller dans leurs ateliers, puis à élever les Armagnacs dans leurs chais de vieillissement, elles subissent toutes les deux la grave crise armagnacaise de la fin des années 1970.
Suite à la mévente des eaux-de-vie et à la crise viticole nationale, la région perd 50% de son vignoble : le vignoble gersois passe de 40 000 ha à 20 000 ha en 5 ans !

Les Coopératives décident d’unir leur réflexion, de développer de nouveaux débouchés sur les vins blancs de consommation.

Pour cela, elles investissent dans des chais, encouragent les viticulteurs à restructurer leur vignoble pour s’adapter aux marchés consommateurs que sont principalement les pays du nord de l’Europe et les Britanniques.

Les surfaces viticoles plantées en cépage Baco et Ugni-blanc cèdent peu à peu la place à des cépages tels que le Colombard, le Gros-Manseng, le Sauvignon Blanc, le Chardonnay.

Toujours convaincus que l’Union fait la force, les Caves ont longtemps travaillé au sein de la même Union Commerciale pour développer et orienter la production.

Dans un souci permanent  d’adaptation au marché, les caves fusionnent en 1999, pour devenir une seule et même entité, leader de la production de Vins de Pays des Côtes de Gascogne,  forte de 2500 ha, de 250 000 hl de vins blancs, d’un potentiel de production de vins de distillation Armagnac de plus du quart de la région Armagnac, d’un stock d’eau-de-vie d’Armagnac de près de 20 000 hl d’AP.

Depuis 1999, la Cave les Vignerons du Gerland a poursuivi d’importants programmes d’investissements tant au niveau de la restructuration du vignoble que de la mise aux normes et du développement de ses outils de vinification et de conservation des vins.

La Cave les Vignerons du Gerland a tissé des liens privilégiés avec les différents acteurs du monde vinicole, elle est devenue spécialisée dans :

  • L’élaboration des Vins Côtes de Gascogne blanc (75 à 80% de la production) en développant des itinéraires modernes de vinification, en assurant des vins sur-mesure aux clients, négociants-conditionneurs régionaux, nationaux et internationaux.
    Elle s’engage auprès de grandes enseignes en partenariat et défend la régularité de la production de vins de cépages (Sauvignon blanc, Chardonnay, Colombard, Gros-Manseng) et de vins de marques.
  • La gestion complète de sa filière AOP Armagnac (20 à 25% de la production). A partir d’un vignoble intégralement dédié à l’AOP Armagnac, la cave maîtrise parfaitement la récolte, la vinification, la distillation et l’élevage de plus du quart de la production de l’Appellation Armagnac . Elle approvisionne en exclusivité les plus grandes marques d’Armagnac : CHABOT, SEMPE et CLES DES DUCS

La cave les Vignerons du Gerland est un exemple de réactivité et d’adaptation dans un monde viti-vinicole de plus en plus en effervescence et confronté aux concurrences internationales, tout en défendant  les racines de son existence : l’Armagnac.